dénutrition
data-ad-format="auto">

Enjeu majeur de santé publique, la dénutrition de la personne âgée touche un individu sur dix vivant à domicile et un sur deux à l'hôpital. Pour autant il ne s'agit pas d'une fatalité et le vieillissement n’en est pas une cause à lui seul. Il est donc possible de la prévenir. De façon très simple, la dénutrition se caractérise par une diminution des apports alimentaires, ce qui entraîne des carences et une détérioration générale de la santé. Le symptôme le plus visible est la perte de poids.


Diverses causes expliquent ce trouble chez les personnes âgées. Celles-ci ont moins d'appétit que les adultes jeunes puisque le sentiment de satiété apparaît plus vite, leur goût peut aussi être altéré. Des problèmes bucco-dentaires peuvent également favoriser l’apparition d’une situation de dénutrition. La situation à l'hôpital est pire encore, puisque toute maladie peut entraîner l'apparition de ce trouble, non seulement parce que la maladie est intrinsèquement un frein à l'appétit, mais également car elle entraîne une importante consommation des nutriments.

En conséquence, la dénutrition augmente la fragilité, le danger de chutes et de fractures, elle favorise le risque de rentrer dans la dépendance. À l'hôpital, ce trouble multiplie la possibilité d'apparition d'une infection nosocomiale et du risque d'escarres. En somme les conséquences de la dénutrition sont graves et nombreuses et il ne faut pas en sous-estimer la gravité.


Il convient également de rappeler que les besoins nutritionnels des sujets âgés ne diffèrent pas de ceux de la population adulte, à la différence que leurs besoins protéiniques sont plus importants. Ces personnes doivent donc réapprendre des gestes simples et redécouvrir le plaisir de se nourrir, ce qui est indissociable d'un aliment de base : le pain. Dans cette optique, le pain brioché et hyperprotéiné G-Nutrition concilie nutrition et santé, en associant le plaisir de manger un aliment sain et facile à consommer à la lutte contre la dénutrition.